Dédale 8 – La Madeleine

Variable d’Ariane
Sentiment d’être aimé par ceux que l’on aime
Sculpture du chœur de la Madeleine,
seuls les frémissements de l’amour sont principe d’élévation et de division du dédale.

La variable d’Ariane culmine dans la réciprocité d’un amour complet

Marie-Madeleine, ici cernée par le pouvoir et le luxe, s’élève dans le Chœur de l’église classique comme un oxymore figé dans le marbre. Son ravissement figure comme la preuve en acte que les frémissements
de l’amour peuvent tout sublimer. Le sentiment d’amour partagé, qu’il soit profane ou sacré, rend toute
pesanteur infime… Il sera nommé dans le modèle variable d’Ariane et symbolisé par son initiale en capitale.
Seules les vibrations de l’amour sont principes d’élévations de l’être et de division du Dédale.