Dédale 7 – Ambassade du Chili / Tour Eiffel

Prolongation complexe des mouvements de l’être

Devant le socle d’un pied de la tour Eiffel.
Les racines imaginaires de l’être sont les rhizomes poétiques de l’être réel.

Racine imaginaire de l’être

La faculté d’enchantement.: instrument le plus sûr de notre liberté. Le politique importe, la poétique l’emporte. Peut-être qu’imaginer ses racines peut dénouer ce que nouent les racines réelles. Se nourrir là où on
ne nous attendait pas. Se choisir une ascendance, s’inventer des histoires. Donner à voir la tour Eiffel par cela d’elle qu’on ne voit pas : ses racines antipodiques.