Dédale 19 – Autour des manèges de la Villette

Problème de gravitation des êtres
Loi d’attraction universelle de l’idéal

Les trois manèges et le problème des orbites gravitationnelles de trois êtres.


Force d’attraction de l’être rêvé

La seconde loi de Newton l’énonce : la force est le produit de l’accélération par la masse. Appliquée à notre modèle existentialiste, l’être rêvé, comme un astre, a une force d’attraction qui est égale au produit de la dérivée seconde de son mouvement par le poids de l’idéal.
Le problème des trois êtres, de leurs distances et de leurs forces se joue sur les chevaux et nautiles des trois manèges de la Villette. Question des vitesses et positions relatives des trois êtres.
Qu’est ce qui nous met en mouvement, si ce n’est une aspiration à l’idéal ?