Dédale 15 – Tour Montparnasse

Critère de Thésée
Rectitude d’un mouvement labyrinthique

En haut de la tour Montparnasse,
analyse des trajectoires optimales dans le dédale qui en bas se dessine.


L’indice de rectitude d’un mouvement existentiel
est l’écart entre les êtres rapporté à la distance qui les relie

Depuis le fond des catacombes au vertige du surplomb. Du haut de Montparnasse on peut voir les dédales infinis de ce qui grouille en surface, s’imaginer une myriade de trajectoires existentielles, déterminer les
parcours les plus droits, les plus tortueux. Néanmoins cette conscience surplombante ne nous est donnée que pour le mouvement des autres. Thésée, à la sortie du dédale de Crète, initia une danse mimant les tours et
détours du labyrinthe, danse visible seulement des cieux comme s’il l’avait adressée aux dieux. Pourtant il est mort comme beaucoup de héros de sa saga, victime des hauteurs, précipité du sommet d’une falaise.